Formation des maîtres ramoneurs

 

 

 

 

 

 

 

 

Question n° 03076 adressée à Mme la ministre déléguée auprès du ministre du travail, du plein emploi et de l’insertion et du ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse, chargée de l’enseignement et de la formation professionnels
À publier le : 06/10/2022
Texte de la question : Mme Patricia Schillinger attire l’attention de Mme la ministre déléguée auprès du ministre du travail, du plein emploi et de l’insertion et du ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse, chargée de l’enseignement et de la formation professionnels sur les inquiétudes de la corporation des ramoneurs suite à la décision de l’organisme France Compétence de ne plus certifier les niveaux d’excellence qui caractérisent la formation des maîtres ramoneurs. Cette décision, prise sans concertation, s’inscrit à rebours des engagements pris par la France en matière de réduction des émissions de carbone, auxquels participent les maîtres ramoneurs. En effet ces derniers accompagnent les personnes dans leur choix d’une énergie et d’un mode de chauffage respectueux de l’environnement et de la planète et les préservent du risque d’incendie et d’intoxication au monoxyde de carbone. Ces missions nécessitent des compétences et une formation d’excellence dont dépendent in fine la sécurité des particuliers mais aussi l’attrait des jeunes pour cette profession. En conséquence, elle lui demande ce qu’elle entend mettre en œuvre pour garantir, qu’à la profession de ramoneur, continue de correspondre un niveau de formation certifié par des diplômes d’excellence.

Twitter Digg Delicious Stumbleupon Technorati Facebook Email