Situation des accueillants familiaux durant la crise sanitaire Covid-19 et revalorisation des carrières

Question n° 15673 adressée à Mme la secrétaire d’État, auprès du Premier ministre, chargée des personnes handicapées
À publier le : 30/04/2020
Texte de la question : Mme Patricia Schillinger attire l’attention de Mme la secrétaire d’État, auprès du Premier ministre, chargée des personnes handicapées sur la situation des accueillants familiaux et, plus particulièrement, sur l’insuffisance des moyens à leur disposition, révélée par la crise sanitaire du Covid-19, et la nécessaire revalorisation de leurs carrières à l’issue de ladite crise. En effet, depuis le début de cette crise diverses mesures ont fort nécessairement été prises pour améliorer l’accueil en milieu hospitalier et en établissement d’hébergement de personnes âgées dépendantes (EHPAD). De plus le 25 mars 2020, le Président de la République en déplacement à Mulhouse, a annoncé un « plan massif d’investissement et de revalorisation de l’ensemble des carrières » pour l’hôpital, une fois la crise du coronavirus passée. Si la situation des hôpitaux français mérite en effet des mesures et des moyens pour répondre à la forte tension que connaît ce secteur, celle des accueillants familiaux, au plus près des personnes en situation de handicap et des personnes âgées dépendantes, est également particulièrement sensible et préoccupante. Aussi elle lui demande de quelle manière elle compte valoriser l’alternative au tout établissement que constitue l’accueil familial et accorder à ses professionnels la reconnaissance qu’ils méritent.

 

Twitter Digg Delicious Stumbleupon Technorati Facebook Email